Menu

17.6.13

Les habitués.



Tu es minuscule
Tu es vénéneux
Tu es un arbitre
Tu es maniatique
Tu es dans la France
Tu es dans les capitales de la France
Tu es presque jaune sur tes mains
Tu es pauvre et tu as beaucoup de monnaie
Tu es minuscule et tu es malveillant
Tu n’aimes pas la guerre
Tu n’aimes pas trop la France
Tu as une culture française et européenne
Tu es presque pieds-nus et tu te baisses
Tu as de la honte à cause de tes poils mais tu as des poils clairs
Tu es beau mais tu es magnifique
Tu es écœurant, tu me soulèves le cœur et je suis en mauvaise santé
Tu es très triste, tu es sans colère et tu as des bleus
Tu es beau mais tu n’es pas magnifique, tu me soulèves le cœur
Tu es dans un jardin parce que tu aimes les femmes, tu aimes les images des chiens,
Tu es en rapport avec la nourriture
Tu es en rapport avec les sauces et avec le sexe
Tu es en rapport avec moi et avec mes idées
Tu es petit mais je t’aime
Tu es un petit roi mais tu as mis un feu et on ne t’a plus aimé
Tu es normal, tu te fais des bleus et des pansements
Tu es mineur parce que tu es sans famille, tu es maladroit
Tu es doux sur tes cheveux mais tu n’es pas beau
Tu es doux sur le dessus de tes mains mais tu n’es pas très beau
Tu as fait des achats, tu as fait des courses pour moi et je n’aime pas les courses
Tu crois que je vais t’aimer mais je suis en retard
Tu crois que je suis en avance mais moi je suis dans ma chambre
Tu plies des feuilles et tu les essuies sur tes doigts parce que tu es une femme sale
Tu sais que j’écris ces choses
Tu sais que je vais beaucoup écrire 
Tu as une obsession et ce n’est pas moi
Tu as des amis et ce n’est pas moi
Tu es courte mais tu es quand même assez jolie
Tu es magnatique mais tu as ta sensibilité
Tu es sans prénom et je te dis que tu t’appelles tout seul
Tu es dans une pièce mais on dirait un bateau
Tu crains les bateaux et tu crains une part de l’amour
Tu crains la froideur mais tu penses à moi
Tu penses à moi et tu es réservée
Tu connais le cinéma tu connais des parties de carte
Tu es égoïste mais tu n’es pas trop beau
Tu es très généreux, tu fais preuve de machinerie
Tu es magnanime avec les animaux, avec les amis tu as la cruauté
Tu as de la cruauté dans ton ventre et je suis visionnaire, je suis visionnaire
Je suis en avance sur toi mais je suis visionnaire
Je suis participante de tout ce que je vois
Tout ce que je vois je suis participante
Je fais des images et je les ai mises pour toi en ligne
Je fais des calculs et je te fais du café au sucre
Je ne t’achèterai rien, je ne t’achèterai rien parce que je suis malade
Je vais parler avec les femmes
Je vais parler avec une femme qui est grande parce qu’elle est brune
Tu as de la peine, tu as de la laideur dans l’œil
Tu crois que tu es la reine de la France et tu penses que je vais pleurer
Tu penses que je vais m’émouvoir mais je suis comme un ordinateur
Tu crois que je vais tomber mais je suis comme un fruit 
Tu penses que j’ai vieilli mais je vieillis maintenant parce que je suis jeune
Tu es allé sous le sol, mais tu as mal dans tes ongles, ils sont fendus
Tu es allé sur une terrasse, mais tu as mal dans ton dos, ils sont fendus
Tu vas aller sur une victime mais ce sera un animal malade et tu vas crier
Tu as des goûts sur ta bouche mais je te vois à poil
Tu es sale et bête mais je te vois à poil
Tu es vieux et tu es seul mais je te vois par derrière
Tu es vieille et tu es belle mais je n’ai pas envie de parler
Tu dis que tu vas parler et tu n’as jamais un mot pour moi ou pour toi ou pour moi
Tu dis que c’est réussi puis tu as des goûts dans ta bouche
Tu as du savoir et je te fais une prière, je suis ton petit chien
Tu penses que je suis un animal mais je suis un jeune homme
Je suis un chevalier mais j’ai du mal de pieds
Je suis un chevalier mais je ne quitte pas ma maison, ma mère ne pleure pas, ma mère est en vacance
Je suis un chevalier mais j’ai un cancer + des maladies, tu sais que je dois t’écrire, tu sais que dans cette vie j’écrirai beaucoup, ce sera pour moi
Tu touches mes cheveux et je croise mes pieds, je fais une croix, je suis mauve et enceinte, ce sera pour moi
Tu crois que c’est un jour important mais aujourd’hui je suis en faillite
Tu crois que c’est le jour de ta fête mais c’est le jour de ma maladie
Tu crois que je vais te dire que je suis morte mais je ne veux pas mentir
Tu es militaire
Tu ne connais pas mes chansons
Tu es comme un arbitre
Tu ne connais pas mes chants
Tu as une petite sœur mais ce n’est pas valable
Tu as des vêtements neufs mais ce n’est pas valable pour moi
Tu as des prétentions mais ce n’est pas valable pour moi
Ce n’est pas ce que je t’ai écrit
Ce n’est pas ce que tu disais dans ta lettre
Ce n’est pas comme des matches de foot
Je n’aime pas les parties de carte
Je n’aime pas les jeux de la table
Je n’aime pas les parties d’Hommes et les ensembles
Tu sais que je n’aime rien
Tu sais que j’ai un grand amour
Tu sais que j’ai une grande bonté, tu sais que je suis charitable et laide
Tu sais que j’ai perdu du sang
Tu sais qu’on profite de moi
Tu sais que tu crois en moi mais je suis handicapée
Tu sais que je suis meneuse mais tu as peur des barques
Tu sais que j’ai du mépris mais tu sais que je suis trompeuse
Tu penses à des esplanades, tu as des petits boutons
Tu as une peau plate, tu commences à mourir
Tu as une lettre de moi mais tu la laisses dans un verre
Tu crois que ce sont tes amis mais ils ne sont pas charitables
Tu crois que ce sont tes amis mais ils sont dans le monde des visages
Tu crois que j’ai un visage mais j’ai des chiens qui crient dans ma mâchoire 
Tu crois que je porte mal mais je porte un enfant qui sera juif
Tu crois que je vais en rire mais tout est pardonné, 
Tu crois que je pense à toi le matin mais je suis en retard je te dis
Je te dis de ne pas me croire
Je te dis de passer par la porte
Je te dis que tout est si simple je te dis de me pardonner
Tu es si mignonne quand tu étais petite
Tu es lassante mais tu n’es pas mignonne, tu es usée et mal faite
Tu es dans une place et tu n’as pas bougé
Tu as voulu conduire mais tu n’as rien bougé
Tu es mignon et tu as compris la vie parce que tu bouges

Le cahier du refuge, cipM.

Le cahier du refuge du Centre International de la poésie de Marseille publie un de mes textes dans le cadre de la soirée des Inédits, la revue est consultable ICI. Dans ce numéro 223 on retrouvera aussi Jean-François Bory, Philippe Boisnard, Hortense Gauthier, Jacques Donguy, Amandine André, gethan&myles, Clara de Asis, Démosthènes Davvetas, Antonis Fostieris, Stratis Pascalis et Yannis Yfantis.




Lecture au cipM. Les Inédits 2013.

Le 22 juin prochain au Centre International de la Poésie de Marseille, je ferai une lecture, je lirai un de mes textes, et Clara de Asis fera du son, avec une guitare couchée sur une table. C'est la soirée des Inédits et c'est une soirée particulière pour les jeunes auteurs et qui existe depuis 1991.




8.6.13

WebSYNradio // ElFuego Fatuo // C.de Asis // L. Vazquez // Droit de cité

Du 27 juin au 10 juillet sur WebSYNradio de la Revue Droit de Cités

PRECEDEMMENT
Principales dates de présentation/diffusion publique du projet 
- The stone (5h de programme, webstreaming et diffusion publique simultanée à Fukushima lors du festival Fukushima!, New York, 15 aout 2011)
- France Culture (atelier du son, Thomas Baumgartner, 16 dec 2011)
- webSYNradio / droits de cités (6h de programme, webstreaming et diffusion publique simultanée à Fukushima lors du festival Fukushima!, 18 août 2012)
- Radio Campus Bruxelles (multi diffusions depuis mai 2012, émission sur la création radiophonique de Carine Demange)
- Radio sonic (radio éphémère du festival Sonic, Bruxelles)
- Mobile Radio (13h de programme, le 19 oct 2012, radio éphémère de la biennale de Sao Paulo, Brésil)
- « Une fenêtre sur Fukushima » diffusion publique simultanée au centre d'art La maison Laurentine et à l'université des Sciences Sociales de Fukushima (Fukushima Kitchen Garden), le 11 mars 2013.
- France Culture (atelier du son, 2ème partie, Thomas Baumgartner, 5 avril 2013)
- France Musique ( Electrain de Nuit, Christian Zanesi et David Jisse, 19 mai 2013)
- 16 juin 2013 : France Musique, dans le cadre des émissions du GRM, Electrain de Nuit (Christian Zanesi et David Jisse)
- Musée Spiral / Wacoal Art Center de Tokyo, diffusion de Threnody (version longue) par Carl Stone (festival Ouunpo, 25 juin 2013) 


CONTRIBUTIONS
Quatre artistes ont bénéficié dans le cadre de ce projet d'une résidence à l'INA GRM (été 2012) : Tomoko Momiyama, Carl Stone, Bérangère Maximin et Joachim Montessuis.
Avec des contributions de Heike Fiedler, Geoffroy Séré + Julien Rochedy + Thomas Seron, Dan Charles Dahan, Eric Cordier, Julia Drouhin, Ayako Sato, Bruno Bernard, Thierry Charollais, Julien Blaine, Cats Hats Gowns (Guillaume Eymenier, Cédrick Eymenier, Yvan Duhamel, Mathias Rossignol), David Christoffel, Furukawa Hideo, Yoko Higashi, Cal Lyall & Tetragrammaton, Richard Pinhas, Daniel Martin-Borret, Maïa Barouh, Rodolphe Alexis, Yasuaki Shimizu, Ryoko Sekiguchi, Aurelien Chouzenoux, Salvatore Puglia & Philippe Poirier, Ezra Brass, projet Gunkanjima ( Gilles Laval, Yoko Higashi, Marc Siffert, Takumi Fukushima, Laurent Grappe, Yuko Oshima), Gilles Malatray, Michiro Endo, N.Jacob + Otto v. Rhino + Keiji Katsuda, Jean Pierre Balpe, Emmanuel Mieville & Patrice Cazelles, Ulysse (Renaud Beaurepaire, Thomas Bernard, Grégoire Florent, Frédéric Fradet), Laurent Choquel, Masae Gimbayashi-Barbotte, Stéphane Balaÿ, Michel Titin-Schnaider, Claire Chalut, Thanato Twist with oleg's Sound System, Mathieu Bec, Sylvia Monnier, Pascal Deleuze, ElFuego Fatuo (Clara de Asis, Laura Vazquez), Frédéric Mathevet, Masateru Kawakami, Philippe Petit, Philippe Jubard, Benjamin Efrati, Cristian Vogel, 



7.6.13

MUSERUOLE Festival//Bolzano//Merano//etc.

Clara de Asis et moi, participons au MUSERUOLE Festival. Ainsi, notre pièce poétique sonore "Un peu" sera diffusée au Musée d'art contemporain de Bolzano (Italia) le 07/06/2013 , au Frauenmuseum de Merano (Italia) le 30/06/2013 et sur plusieurs radios de je ne sais quels pays lointains (Radia fm’s network, Reboot fm et Staalplaat Radio).